L’adaptation et l’accompagnement de bébé pour les premiers jours à la crèche ou chez la nounou

La première fois que l’enfant va à l’école est un moment crucial dans sa vie. Le début est la moitié de tout. Il est très important que la séparation d’avec les parents et son adaptation à l’environnement scolaire se fassent en douceur.

Tant qu’il est bébé, l’enfant a besoin de ses parents et surtout de sa mère pour survivre. Cela dépend d’eux. Dans leur étreinte, il se sent en sécurité. Mais quand il grandit un peu, vient un jour où la cloche de l’école sonne pour lui.
L’enfant qui se sent en sécurité dans l’étreinte de sa mère et de son père est appelé à s’adapter à un nouvel environnement inconnu.

Il est appelé à passer de l’étreinte de la mère à l’étreinte du professeur, qui lui est d’abord inconnu. Il faut du temps pour ressentir de la sécurité, de l’amour, de l’affection et de la chaleur. Un lieu chaleureux, calme et accueillant est le bon endroit pour accueillir l’enfant. Les pédagogues scolaires ont l’expérience de ce processus et peuvent conseiller les parents à chaque étape.


Il est très important que ce processus se déroule en douceur. Nous laissons l’enfant un peu de temps chaque jour à l’école afin qu’il s’habitue progressivement à l’école et aux nouveaux visages qui vont le contacter quotidiennement. C’est une bonne chose que nous ayons préparé l’enfant plus tôt, que nous lui ayons expliqué ce qu’il fera à l’école maternelle et quels en seront les avantages. Il est également important pour l’enfant de savoir que le parent est toujours à ses côtés pendant l’adaptation et l’encourage. Le parent doit être présent à l’école pendant les premiers jours et quand vient le jour où la mère devra quitter l’école, elle doit en informer l’enfant pour qu’il ne se sente pas abandonné. Il est important que la séparation à partir de ce jour soit courte et que le parent soit ferme dans sa décision. Il est très probable que l’enfant pleure pendant quelques minutes, mais il s’arrêtera bientôt et rejoindra l’équipe. Il est très important à ce stade que le parent laisse l’enfant et ne se penche pas sur ses pleurs, car tant que la séparation se prolonge, la situation est plus difficile.


La détermination du parent est d’une grande importance pour l’adaptation de l’enfant. Le parent doit être préparé à cette séparation et déterminé à franchir ce pas. Tout stress ou anxiété est transféré à l’enfant. L’enfant ressent la difficulté du parent à se séparer de lui, ce qui rend son adaptation difficile. Mais lorsque le parent est calme et confiant que l’enfant va s’en sortir, l’enfant le sent et se calme. Le parent doit sentir qu’il fait quelque chose de bien pour son enfant lorsqu’il l’envoie à l’école. L’école aidera l’enfant à s’épanouir, à développer sa sociabilité et à cultiver ses capacités, ses compétences et ses talents. Il est bon de penser à ces bienfaits lorsqu’ils entendent l’enfant pleurer. Il ne doit pas être bouleversé, mais il doit être sûr d’avoir pris la meilleure décision pour son enfant.

N’oubliez jamais que tous les enfants peuvent s’adapter. Mais chaque enfant est unique, a son propre rythme et tempérament et veut lui donner du temps et lui faire confiance, et tout se passera bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *